Archive

Articles taggués ‘crise’

Que faire? (Daniel Cohn-Bendit)

26/04/2009

Que faire? (Petit traité d’imagination politique à l’usage des Européens) est le dernier livre de Dany Cohn-Bendit. Il présente les principales idées de Dany Cohn-Bendit sur l’Europe et sur les solutions qu’elle pourrait apporter aux différentes crises (économique, écologique, …).

Le livre est plutôt intéressant, même s’il réserve relativement peu de surprises au militant écologiste. Quelques passages, qui traitent de sujets chers à Dany Cohn-Bendit comme le multiculturalisme ou les institutions européennes par exemple, sont passionants. Pour ma part, j’ai vraiment apprécié le chapitre sur la « société pollen » (théorisée par l’économiste Yann Moulier-Boutang). Sur cette question, je vous renvoie vers cet extrait du livre et aux livres de Yann Moulier-Boutang (je vais me procurer Le capitalisme cognitif et consacrer un billet à la société pollen quand je le pourrai!).

Pour aller plus loin, un blog du livre a été créé (mais malheureusement, il y a très peu de contenu). On préférera donc le twitter de Dany et le site d’Europe Ecologie.

Cedric Lectures , , , , , ,

Le PS et l’écologie: page non trouvée

17/12/2008

J’ai créé il y a peu le groupe facebook « Pour un green deal ». Un lien a été posté par un sympathique membre du minuscule pôle écolo du PS afin de montrer qu’au PS aussi on parle d’écologie.

Le problème, c’est que lorsque j’ai cliqué sur le lien, je suis tombé sur cette page:

Est-ce révélateur de l’intérêt du PS sur l’écologie? Bon, je l’avoue, c’est un peu vache (alors Bix, elle revient quand la vache?!?) mais pour avoir été militant PS, je sais à quel point il sera difficile de faire évoluer ce parti sur l’écologie. Certes, la thématique commence à faire son chemin mais on est loin de la considération globale, systémique de cette problématique. Lorsque j’étais au PS, on parlait d’écologie à la fin des débats, lorsqu’on en avait le temps, c’est-à-dire presque jamais.

Pourtant, l’écologie est bien un nouveau paradigme, une façon différente d’analyser le monde et d’apporter des solutions. Un paradigme qui dépasse le social sans le négliger.

Pour mettre l’écologie au centre (à la relecture, je trouve cette expression est un peu maladroite et pourrait me valoir quelques griefs…), pour un green deal, signez le manifeste Europe Ecologie!

http://www.europeecologie.fr/

Cedric Ecologie, Gauche , , ,

Les Etats-Unis après Bush

30/10/2008

No comment

Dégoté chez Abadinte.

Cedric Général , ,

Fourre-tout très varié

07/10/2008

Pas vraiment le temps et vraiment pas le moral pour faire mieux qu’un fourre-tout aujourd’hui:

Cedric Fourre-tout , , , , ,

Quand Sarkozy ne tient pas ses promesses…

29/09/2008

Il est toujours bon de se plonger dans les archives et de lire ce que disaient/écrivaient les politiques il y a quelques temps. Ca permet à la fois de se faire une opinion sur la qualité des décisions qui auraient pu être prises et de vérifier que les promesses ont été tenues. Voici comment le candidat Sarkozy proposait au printemps 2007 de relancer la croissance économique en France:

« Les ménages français sont aujourd’hui les moins endettés d’Europe. Or, une économie qui ne s’endette pas suffisamment, c’est une économie qui ne croit pas en l’avenir, qui doute de ses atouts, qui a peur du lendemain. C’est pour cette raison que je souhaite développer le crédit hypothécaire pour les ménages et que l’Etat intervienne pour garantir l’accès au crédit des personnes malades. Je propose que ceux qui ont des rémunérations modestes puissent garantir leur emprunt par la valeur de leur logement. »

Un peu plus d’un an plus tard, on peut se dire qu’heureusement Nicolas Sarkozy a préféré d’abord tenir les promesses faites aux riches avec son paquet fiscal!

Le pire c’est que c’est ce même homme qui, la semaine dernière à Toulon, promettait de protéger les français de la crise financière causée par les subprimes et se posait en sauveur du monde (Président de la République française et Président de l’UE, ça ne lui suffit pas!). Et ça ne choque personne?

Quand Sarkozy ne tient pas ses promesses, ça nous réussit pas mal. On en concluera ce qu’on voudra!

Cedric Politique , ,

Une raison d’espérer (de Jacques Généreux)

19/08/2008

Jacques Généreux est économiste et membre du parti socialiste, plutôt à gauche du parti. L’ouvrage que je vous présente ici a été publié il y a plus de 10 ans (en 1997) mais il est toujours d’actualité (peut-être plus encore sous Sarkozy). Le sous-titre du livre est « L’horreur n’est pas économique, elle est politique » en réponse au livre de Vivianne Forrester L’horreur économique. Le propos de Jacques Généreux est de montrer que l’horreur dans laquelle nous vivons (précarité, chômage, …) n’est pas dûe à des contraintes économiques extérieures (mondialisation…) mais dépend de nos choix politiques. L’analyse de la situation est vraiment brillante sur les raisons de la « résignation » des politiques et du manque de confiance des citoyens pour leurs dirigeants; sur les différentes erreurs qui nous ont mené là où en sommes aujourd’hui. Malgré celà, et comme son titre l’indique, le livre nous invite à espérer et quelques propositions de bons sens (réformes des institutions et de la vie politique selon 3 principes: transparence, évaluation indépendante et responsabilité).

Un petit extrait pour terminer:

On devrait consulter les experts sur les moyens employables et les citoyens sur les fins souhaitables. Or bien souvent, on fait le contraire! (…) C’est un peu comme si, au lieu de nous consulter sur l’opportunité d’un nouveau centre commercial et d’interroger les architectes sur la profondeur optimale de ses fondations, on faisait l’inverse!

Il faut lire ce livre! Pour ma part, je compte vite me procurer le dernier ouvrage de Jacques Généreux dont on dit beaucoup de bien ici et là: La Dissociété.

Cedric Lectures , , , ,


Warning: fsockopen() [function.fsockopen]: unable to connect to twitter.com:80 in /mnt/154/sda/0/9/lepanoptique/wp-includes/class-snoopy.php on line 1142