Archive

Articles taggués ‘cnrs’

Sarkozy et la recherche…

06/02/2009

Une vidéo tellement bien faite qu’elle se passe de commentaires…

Cedric Les Verts , , , , ,

Fourre-tout de recherche et d’enseignement supérieur

03/11/2008

Un petit fourre-tout orienté « Enseignement supérieur et recherche » (mais pas uniquement!) avec:

Cedric Fourre-tout, Recherche et enseignement supérieur , , , ,

Fourre-tout très varié

07/10/2008

Pas vraiment le temps et vraiment pas le moral pour faire mieux qu’un fourre-tout aujourd’hui:

Cedric Fourre-tout , , , , ,

Motion de soutien à la Direction du Département SHS du CNRS

05/09/2008

J’ai décidé de signer cette motion de soutien à la direction du département SHS du CNRS. Pour comprendre ce qu’il se passe, je vous laisse le soin de lire cette motion:

Les Directeurs d’Unités SHS des délégations Provence-Corse et Nice-Sophia Antipolis étaient réunis ce lundi 1er Septembre en présence de la Directrice du Département SHS, Marie-Françoise Courel, et de trois DSA.

Nous avons appris en séance que la Présidente du CNRS venait de demander à la Directrice du Département SHS de mettre un terme à son mandat « le plus rapidement possible » dans les jours qui viennent. Nous apprenons également que tous les DSA du département SHS sauf un ont décidé, par solidarité, de démissionner de leurs fonctions.

La Direction du Département SHS élaborait jusqu’à aujourd’hui le projet de création d’un Institut National des SHS, en concertation avec la communauté. Cette création est un enjeu stratégique majeur pour les SHS et, au-delà, pour le CNRS tout entier. Décapiter la direction SHS en ce moment revient à briser ce processus et fait courir un risque majeur non seulement à ce domaine scientifique, mais également à l’établissement lui-même.

Nous sommes scandalisés par le procédé, intervenant au matin même du début de la concertation avec la communauté.

Nous demandons que la Direction actuelle du Département SHS soit maintenue dans ses fonctions de façon à conduire le processus de création de l’Institut jusqu’à son terme et dans la concertation, comme cela avait été engagé.

Pour signer cette motion (non ce n’est pas une motion de congrès!), ça se passe ici: http://autonomie-recherche.org/shscnrs/index.php

Cedric Recherche et enseignement supérieur , , , ,

Happy flu: aider le CNRS à étudier la propagation des informations sur le web

07/08/2008

Happy Flu est un widget crée par le CNRS permettant d’étudier la propagation des informations sur le Web (principalement par le biais de la blogosphère).

Pour participer, il vous suffit de cliquer sur « Spread it » à partir du widget se trouvant sur le blog sur lequel vous avez découvert le concept et de suivre les indications. Ecrivez ensuite un article sur le sujet et intégrez à ce billet le widget dont le code vous est fourni après avoir cliqué sur le lien « Spread It ». Les connections apparaissent au fur et à mesure sur la carte, et montrent la liste des blogs ayant relayés l’information ainsi que le nombre de clics obtenus par chaque participant.


Cedric (Un peu) geek, Général ,

Sur la réforme du CNRS

05/07/2008

Nouvel appel de Sauvons La Recherche

01/07/2008

Les Verts soutiennent le mouvement des chercheurs

01/07/2008

La recherche française mérite mieux qu’une vente à la découpe !

Les Verts appellent la ministre de la recherche à ouvrir enfin une véritable concertation sur la réforme du CNRS.

Le projet qui sera présenté le 1er juillet au CA du CNRS avait été, dans sa forme initiale, rejeté par toutes les instances scientifiques auxquelles il avait été présenté et avait suscité l’inquiétude bien au-delà du seul CNRS. La version, amendée suite à la mobilisation des personnels de la recherche, comporte des améliorations mais ne rassure pas quant à la volonté du gouvernement de préserver une recherche fondamentale de qualité au service du développement durable des savoirs.

Les Verts appellent donc à la mobilisation demain 1er juillet devant le siège du CNRS.

Le risque d’une sorte de vente à la découpe du CNRS persiste. Les Verts regrettent la volonté de fractionnement de l’organisme, qui est de nature à compliquer inutilement les démarches interdisciplinaires.

Pendant que les problèmes d’organisation sont mis en avant, la question des postes et des moyens reste entière. Les Verts rappellent l’importance de la stabilité des emplois et de la possibilité pour les équipes de travailler sur des recherches non finalisées. Il est donc impératif de proposer un plan pluri-annuel de recrutement, et que la part des crédits distribués via l’ANR n’augmente pas davantage.

Les Sciences Humaines et Sociales offrent les outils de compréhension du passé et du présent, et sont donc indispensables pour préparer l’avenir. Les Verts demandent que soit mis fin au jeu d’annonce dont elles font l’objet et que l’avenir de l’ensemble des champs des SHS au sein du CNRS soit assuré.

Les Verts seront également vigilants face au risque d’affaiblissement de la démocratie interne au CNRS. Les prérogatives des conseils où siègent majoritairement des élus doivent être maintenues, que ce soit en matière d’évaluation ou de répartition des budgets. Les nouveaux conseils ne doivent pas être composés  majoritairement de membres nommés.

Les Verts rappellent leur attachement à la recherche fondamentale non orientée, terreau des découvertes de demain, et au développement d’un lien croissant entre science et société plutôt qu’entre science et marché.

Cedric Les Verts, Recherche et enseignement supérieur , , ,

Mobilisation demain matin pour la défense du CNRS

30/06/2008

Communiqué intersyndical, du 29 juin 2007

Les organisations soussignées jugent que le contenu du projet de loi « portant organisation d’une nouvelle université » n’est pas acceptable, en dépit du retrait par le gouvernement de l’article de la loi sur la sélection en master sous la pression.

Ce texte institue une autonomie concurrentielle des universités et ouvre la porte à leur développement inégalitaire favorisé par la course aux financements et par le désengagement de l’Etat. Il met à mal les métiers des personnels, à commencer par ceux des enseignants-chercheurs, des chercheurs, et leurs conditions de recrutement. Il déroge gravement au statut de la fonction publique en autorisant les présidents d’université à recruter des personnels contractuels pour remplir des missions pérennes de service public, notamment pour des emplois techniques et administratifs. Il ne répond pas aux besoins de la société en matière d’enseignement supérieur et de recherche.

Les organisations soussignées dénoncent le refus du gouvernement, en dépit des promesses électorales d’engager un collectif budgétaire pour améliorer, dès la rentrée, les conditions d’études et de vie des étudiants, la situation des universités, de la recherche publique, de leurs personnels. Si ce collectif n’était pas voté cet été par le Parlement, elles prendraient toutes leurs responsabilités pour exiger ces moyens.

Pour toutes ces raisons, pour protester contre le vote en urgence du plan stratégique et exiger que la nouvelle organisation du CNRS soit largement débattue à l’automne 2008. Les organisations soussignées appellent les personnels à rester vigilants et à se rassembler

le mardi 1er juillet, à 9h30, au siège du CNRS et devant les délégations en régions

Dans la semaine du 2 au 6 Juillet, elles appellent les personnels et les étudiants à amplifier les actions d’interpellation du gouvernement et des parlementaires autour de ces exigences. Elles demandent au gouvernement et aux parlementaires d’entendre les exigences de la communauté universitaire mobilisée à l’occasion des Assises de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Elles appellent à des rassemblements dans les établissements et en régions.

Paris, le 29 juin 2007

FSU : SNESUP, SNASUB, SNCS, SNEP
UNSA : SUP’Recherche, SNPTES, A&I
CFTC : Inra
CGT : FERC-Sup, SNTRS
UNEF

Cedric Politique, Recherche et enseignement supérieur , , ,

Article dans Le Monde sur la réforme du CNRS

25/05/2008

Dans une interview au Monde, Valérie Pécresse annonçait des décisions à propos de la réforme du CNRS avant même que les discussions soient terminées… la suite c’est la réaction légitime des chercheurs, décrite dans cet article du Monde.

Rendez-vous à l’Academic Pride pour montrer au gouvernement que la réforme de la recherche ne peut pas se faire sans les chercheurs!

Cedric Politique, Recherche et enseignement supérieur , , ,