Archive

Archives pour 04/2008

Les TER, une espèce en voie de disparition?

30/04/2008

On peut lire un article intéressant cette semaine dans l’hebdomadaire Marianne sur « La grande misère des trains régionaux ». Dans certaines régions, les voyageurs des Trains Express Régionaux (TERs) n’en peuvent plus: retards, annulations, voies mal entretenues (d’où d’importants ralentissements), etc…

Ces problèmes sont bien sûr dûs à un manque de moyens. Selon Marianne, 2 raisons principales expliqueraient ce manque:

  • La décentralisation: Au début (en 2002), la décentralisation a permis à la SNCF de se doter de trains plus modernes et de maintenir certaines lignes. Par la suite, comme souvent, l’Etat a voulu se décharger de dépenses sur les régions sans leur donner les moyens d’assumer ces dépenses (par exemple, en donnant aux régions une dotation constante alors que les dépenses augmentent…)
  • La « prime au tout-TGV »: un choix stratégique que le journal ne détaille pas mais je suppose qu’il est question de rentabilité…

D’importants efforts ont été fait pour « faire préférer le train » mais s’il y a des retards ou des problèmes en permanence, il ne faudra pas s’étonner que les usagers reprennent leur voiture… Lors du Grenelle de l’environnement, une promesse avait été faite: augmenter la contribution annuelle de l’Etat à Réseaux Ferrés de France de 400 millions d’euros. Cette promesse n’a pas été tenue en 2008. Mais doit-on encore attendre quelque chose de ce Grenelle?

Cedric Général ,

Chaîne beauté

28/04/2008
Ma première « chaîne » de blogueur! Merci à Franck! (ça fait plaisir d’être cité!)
ça risque de ne pas être bien passionnant mais il faut continuer la chaîne!

Mon fond de teint : euh non, jamais!

Un mascara : non merci! je laisse ça aux emokids!

Une crème de jour : une fois encore, non…

Une marque de produits : après vérification, j’ai quelques produits (déo et mousse à raser) Mennen (mais ça aurait très bien pu être autre chose…)

Ma marque de fétiche de maquillage : toutes celles qu’on utilise pour faire des corpse paints!

Un produit must : le savon! (on a pas trouvé mieux pour être propre)

Mon parfum : je n’en utilise pas

Mon magazine fétiche : Noise magazine mais à mon avis, il n’entre pas dans la bonne catégorie!

Tu pars sur une île déserte et tu emportes quoi (trois produits max, sans protection solaire ni rasoir) : du savon, du dentifrice et du déodorant (simple mais efficace)

La femme que tu admires pour sa beauté : personne, je ne trouve pas qu’il y a un grand mérite à être beau/belle

La femme dont tu envies le look : j’irai pas jusque là mais mention spéciale aux 2 folles d’Afrirampo (attention, c’est vraiment de la musique de folles, vous cliquez à vos risques et périls!)

Je me damnerais pour : réussir à jouer de la guitare et chanter en même temps! (avant ça, il faudrait que je fasse disparaître cette satanée tendinite au coude…)

Que signifie pour toi la féminité : la grâce (moi aussi je copie!)

Ton adresse blog fashion/beauté préférée : look gothique et puis un petit skyblog, c’est toujours drôle! et puis wikipedia (où l’on trouve tout ce qu’on cherche)

Un dernier mot : euh…

Je vous avez prévenu, ce n’était pas très intéressant!

Alors, à mon tour d’essayer de passer le relais à Julien, GuiM et Vincent.

Cedric Général

La Gen Con Paris

28/04/2008

Si je vous dis « jeux de société », vous pensez sûrement 1000 bornes, Trivial Pursuit ou Monopoly!
Mais il existe beaucoup d’autres jeux, souvent plus élaborés, plus intéressants, ou plus amusants! Il existe aussi une très importante communauté de joueurs, comme en témoigne par exemple le site Tric Trac, source d’information très importante pour tous ceux qui s’intéressent aux jeux de société.

Le week end dernier, la communauté française des joueurs de jeux en tous genres (jeux de société, jeux de rôle, jeux de cartes à collectionner ou de figurines) se retrouvait à Montreuil pour la Gen Con Paris. La Gen Con est un salon/festival annuel du jeu. Des joueurs de tous âges et de tous horizons s’y retrouvent pour jouer, découvrir de nouveaux jeux, participer à des tournois, faire des achats, rencontrer les auteurs ou les illustrateurs, etc etc!

J’étais hier à la Gen Con et j’y ai passé une très bonne journée! Ce n’était pas toujours facile de trouver une table où s’asseoir pour jouer (il y avait du monde!) mais j’ai pu essayer quelques jeux et m’amuser! Des photos du festival sont disponibles ici!

Non, les jeux, ce n’est pas plus uniquement pour les enfants! Il y en a vraiment pour tous les goûts (jeux de réflexion, de stratégie, d’ambiance…). Et puis, inviter des amis à une soirée jeux, c’est tout de même mieux que de passer une soirée devant la télé, non?

Cedric Loisirs , ,

Un écovillage dans une mégapole

25/04/2008

Je vous conseille la lecture de l’article du journal Le Monde sur l’écovillage de Bimini Place à Los Angeles (encore disponible sur le site du journal pour quelques jours ou dans Le Monde, version papier daté du 26 avril 2008).

Cet article a l’avantage de montrer qu’il est possible de monter de tels projets, même dans une grande ville, et même dans le pays de la surconsommation! Il montre également que, contrairement à ce qu’on pense, l’écologie ne coûte pas cher (un loyer dans l’écovillage coûte 2 fois moins cher que la moyenne). Il suffit de bon sens, de bonne volonté et de consentir à quelques «  »"contraintes »" » (le vélo plutôt que la voiture, participer à la vie et à la gestion du « village », etc…).

Petit bémol sur le titre de l’article, dans lequel on trouve le mot « utopie » alors que cet endroit existe bel et bien et de façon durable! (depuis le début des années 90).
Le site de l’écovillage (un peu austère!)

D’autres écoquartiers existent dans d’autres pays (j’avais déjà parlé de l’ « écoville » de Växjö, en Suède, sur l’ancienne version de mon blog). Et en France, où en est-on? En retard, comme d’habitude! Il y a quelques projets qui vont dans ce sens à Paris, notamment dans le 13ème arrondissement (l’EcoZAC de Rungis). Voici un petit reportage du JT de France3 sur les éco-quartiers à Paris.
Nous pouvons compter sur nos élus verts pour que ces quartiers soient les plus ambitieux et les plus exemplaires possibles!

(la photo vient du site http://la.streetsblog.org)

Cedric Ecologie ,

Pourquoi être militant politique ?

25/04/2008

ça fait maintenant plusieurs années que je milite au sein de partis politiques (d’abord au PS puis chez les Verts depuis l’automne dernier) et je me dis que ça peut être intéressant de partager ces expériences et d’essayer d’expliquer simplement ce que c’est d’être militant « de base » au quotidien!

Tout d’abord, pourquoi j’ai commencé à militer ?

je pense que, comme pour la plupart des militants politiques, c’est d’abord l’envie de faire progresser mes idées et mes idéaux. Je me suis « toujours » intéressé au fait politique mais ma famille n’était pas très militante et il a fallu du temps pour que je me décide à adhérer à un parti politique.

Mes toutes premières expériences ont eu lieu dans une période « creuse », sans élection et dans un petit groupe local. Très peu de « terrain » donc, plutôt des réunions mensuelles où on discutait à la fois de politique nationale et de politique locale. J’ai assisté à une première réunion de groupe local « pour voir » et je me suis vite rendu compte qu’en interne, on est loin de l’image qu’on a le plus souvent du politique dans les médias: tout le monde peut prendre la parole et les échanges sont cordiaux.

Et maintenant, pourquoi je continue de militer ?

D’abord, parce que je suis toujours convaincu par les raisons qui ont fait que j’ai commencé à militer: le politique peut changer les choses et c’est pour cela qu’il faut continuer à essayer de convaincre un maximum de gens.
Après avoir vécu quelques campagnes électorales, on se rend compte qu’on a des tas d’autres raisons de continuer à militer:

  • On est informé sur la vie locale, nationale ou internationale avec parfois un autre point de vue que celui des médias. On apprend l’existence d’associations, d’actions ou de lieux culturels, on se rend compte du travail des élus au quotidien, etc…
  • On discute avec des gens à qui on aurait probablement jamais adressé la parole, pendant les nombreuses distributions de tracts de terrain, sur les marchés ou les métros. On est parfois directement pris à parti par les habitants qui veulent des réponses précises à des problèmes précis. Ce n’est pas toujours facile quand on débarque et qu’on ne connaît pas les dossiers mais souvent très enrichissant!
  • On rencontre d’autres militants qui n’ont pas forcément les mêmes centres d’intérêt que nous mais qui partagent (au moins en grande partie) nos idées!
  • On est amenés à s’intéresser à des sujets variés ou à approfondir nos connaissances. C’est particulièrement vrai dans un petit parti comme les verts: On peut vraiment (et rapidement) participer à des actions diverses et proposer des idées. Au PS, j’avais plus l’impression d’être noyé dans la masse de militants qui ne sont sollicités que pour distribuer des tracts.

Alors, vous me direz « mais on peut faire tout ça sans avoir sa carte! » et c’est bien sûr vrai (d’ailleurs en 3 ans de militantisme, je n’ai toujours pas eu de carte!) mais dans mon cas, c’est le fait d’être militant qui m’y a poussé!

J’espère que ce billet vous aura fait vous rendre compte que militer ce n’est pas « chiant » mais qu’au contraire ça apporte plein de choses, même d’un point de vue personnel!

Cedric Politique , ,

Chat avec Valérie Pécresse

22/04/2008

Je regarde l’interview/chat de Valérie Pécresse, Ministre de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur, disponible à partir du site du ministère de la recherche et de l’enseignement supérieur. Voici mes réactions, « en direct ».

Sur les contrats de courte durée et la période entre le doctorat et le recrutement en statutaire, Valérie Pécresse dit qu’il faut « conserver le statut de chercheur », « rendre la plus stable possible » la période entre la thèse et le recrutement et « réfléchir à ce que doit être le contrat qui ménage stabilité et souplesse ». Pourquoi ne pas plutôt chercher à raccourcir cette période? Pourquoi le post-doctorat est devenu la norme? Un jeune docteur qui vient de terminer une thèse doit encore faire ses preuves avant d’être embauché? En outre, on prend le risque de ne pas voir revenir les jeunes docteurs qu’on a encouragé à faire un post-doc’ à l’étranger! Le post-doctorat doit être intéressant d’un point de vue professionnel mais c’est assez désastreux d’un point de vue personnel. Je vais terminer ma thèse à 28 ans si tout se passe bien et je suis incapable de dire où je serai dans 2 ans! difficile donc de construire une vie personnelle stable, d’envisager d’acheter un logement, etc…

« Permettre à tous les doctorants allocataires de demander un monitorat »: alors là, je ne comprends pas! je pensais que c’était déjà le cas… en tous cas en sciences dites « dures » ça semble être le cas!

Réponse un peu beaucoup facile sur la différence de salaire entre la France et les Etats-Unis (surtout que cette différence existait déjà quand 1€ valait à peu près 1$).

Par rapport à la valorisation du doctorat dans l’entreprise, je ne suis pas sûr que le dispositif « doctorants conseils » suffise à rattraper le retard qu’a l’image des docteurs dans l’entreprise en France…

Mme la Ministre ne semble pas comprendre la question sur les « super post-doctorants »… tant pis…

Je partage les craintes de l’internaute sur le crédit d’impôts recherche: un effet sur la recherche appliquée mais peu d’effet sur la recherche fondamentale et la recherche en sciences humaines (qui sont nécessaires!). D’ailleurs, Valérie Pécresse botte un peu en touche sur ce sujet… on sait bien que les entreprises qui bénéficient de ces crédits ne font pas de recherche fondamentale et encore moins de recherche en sciences humaines et sociales…

Valérie Pécresse semble avoir conscience des inquiétudes des chercheurs et de l’importance de ne pas abandonner la recherche fondamentale. Le problème c’est que les solutions proposées ont l’air de n’aller que dans un sens… (rendre les statuts plus flexibles et favoriser la recherche appliquée). En tous cas, la forme « chat en direct avec les internautes » est intéressante.

Cedric Recherche et enseignement supérieur , , , , ,

La Cave

21/04/2008

Je viens de découvrir La Cave (le « Club des Amateurs de Vins Ecolos, Un collectif d’adhérents verts inter-tendances qui ont décidé, ensemble, de faire grandir les Verts »). Je ne suis pas (du tout) un amateur de vin ^^ mais j’ai lu leur contribution au débat post-municipales et je dois dire que je suis d’accord avec la plupart de (pour ne pas dire toutes) leurs positions.

Je ne suis pas chez les Verts depuis très longtemps mais j’ai déjà pu me rendre compte de certaines lacunes au niveau organisationnel. J’ai bien peur que le fonctionnement et l’organisation du parti qui découlent de son histoire ne conviennent pas aux ambitions qu’il devrait avoir. Sans tomber dans l’excès inverse (qui a dit parti socialiste?), il faut continuer la réforme interne et « lever certains tabous » (en particulier la question du rapport à la communication et au « leadership de personnalités ou d’élus »).

Je me suis donc abonné au fil RSS de la Cave pour suivre de près leurs prochaines contributions!

http://lacave-lesverts.fr/

Cedric Les Verts , , ,

Google bombing contre Monsanto

21/04/2008

Je relaie ici l’opération de Google bombing concernant Monsanto. Il s’agit de faire en sorte que le site http://combat-monsanto.org apparaisse dans les premiers liens renvoyés par les moteurs de recherche quand le mot « Monsanto » est recherché. Pour celà, il faut qu’un maximum de sites « pointent » sur http://combat-monsanto.org, un site d’information sur les OGMs et l’entreprise Monsanto. J’apporte ma petite contribution à cette opération via ce billet et un lien dans mon menu de droite.

Je relaie aussi la pétition « Stop OGM » à signer sur le site http://www.stop-ogm.org

Cedric Ecologie, Recherche et enseignement supérieur , , , ,

Paris, vue de la Tour Eiffel

20/04/2008

En cette fin de dimanche, juste 2 photos de Paris vue du 3ème « étage » de la Tour Eiffel.
L’occasion pour moi de dire que malgré les préjugés que j’avais, j’aime cette ville et j’aime y vivre… (sûr, ce n’est pas donné à tout le monde…)
J’ai fait des ballades hier et cet après-midi dans des quartiers que je connaissais peu et je me suis encore plus rendu compte de la richesse et de la diversité de cette ville (hier dans le « quartier des ministères » du 7ème arrondissement et aujourd’hui dans des quartiers beaucoup plus populaires du 19ème et du 10ème arrondissement!)

Cedric Général

Cumul des mandats… OBLIGATOIRE

19/04/2008

C’est la dernière « bonne » idée du député UMP, Patrick Balkany (qui n’est jamais à court d’idées quand il s’agit de faire parler de lui (et ça marche: ce billet en est la preuve!): subordonner l’éligibilité des députés à l’exercice d’un mandat local…
« Pour être un bon parlementaire, il faut avoir les pieds dans la glaise et être au contact des électeurs et de leurs préoccupations » déclare Balkany dans une interview au figaro.fr. L’Europe serait donc peuplée de mauvais parlementaires?
Est-il est nécessaire d’être maire pour être au contact de la population? Un député ne devrait-il pas consacrer son temps à rédiger et à voter des lois? Certes, ce n’est pas la conception de l’UMP où le moindre député qui exprime un désaccord se fait lyncher par son camp (par exemple, François Grosdidier ou d’autres lors du débat sur la loi OGM).
Le plus gros risque de cette proposition est de « bipartiser » encore davantage l’Assemblée Nationale alors qu’il faudrait, au contraire, faire en sorte qu’elle représente mieux la population et les diverses sensibilités…

Cedric Politique ,


Warning: fsockopen() [function.fsockopen]: unable to connect to twitter.com:80 in /mnt/154/sda/0/9/lepanoptique/wp-includes/class-snoopy.php on line 1142